La police estime qu’au moins une centaine de membres des Hells Angels du Québec et de partout au Canada ainsi que de membres de leurs clubs-écoles et sympathisants se donneront rendez-vous dans la métropole demain pour rendre un dernier hommage à l’un des leurs mort récemment de cause naturelle.

Daniel Renaud Daniel Renaud
La Presse

André Sauvageau, 62 ans, membre de la section des Hells Angels de Montréal, est mort dans sa cellule, vraisemblablement de problèmes cardiaques, à la fin de mai. Il était le dernier accusé de l’enquête Magot-Mastiff par laquelle la police a décapité en novembre 2015 une alliance mafia-motards-gangs qui dirigeait le crime organisé montréalais. 

La cérémonie funèbre de Sauvageau aura lieu en après-midi au Complexe funéraire Saint-François d’Assise, rue Beaubien, dans l’est de Montréal. Les policiers seront très présents pour assurer la sécurité.

Une source croit que les motards pourraient être nombreux en raison de l’anniversaire, trois jours plus tard, de la création de la section des Hells Angels de Trois-Rivières.