(Saint-Édouard-De-Maskinongé) La Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) a annoncé l'arrestation du propriétaire du zoo de St-Édouard, qui est accusé de deux chefs de cruauté animale.

La Presse canadienne

Le propriétaire du zoo situé en Mauricie, Norman Trahan, a été arrêté mardi matin et ses animaux ont été saisis, a indiqué la SPCA dans un communiqué.

Étant donné la « complexité de l’opération », elle prendra plusieurs semaines et sera effectuée avec l’appui de l’organisme Humane Society International, ajoute la SPCA. Le site internet du zoo montre plusieurs photos des animaux qu’il héberge, dont des singes, des lions et des tigres.

Selon le mandat d’arrestation, M. Trahan est accusé d’avoir « volontairement causé à des animaux et à des oiseaux gardés en captivité une douleur, de la souffrance et des blessures sans nécessité ».

Il est aussi accusé d’avoir « volontairement négligé ou omis de fournir des aliments, de l’eau, de l’abri et des soins convenables et suffisants » aux animaux.

Ces accusations sont passibles d’une peine d’emprisonnement maximale de cinq et deux ans, selon le Code criminel.

M. Trahan doit comparaître plus tard dans la journée.

Selon la SPCA, c’est la première fois au Québec que ce type de poursuite est intentée, ce qui ouvre la porte à des peines beaucoup plus sévères.