Les policiers de Laval ont secouru mercredi un bébé naissant qui avait été abandonné dans une boîte à souliers à l’extérieur, alors que le mercure oscillait entre 7 et 8 degrés Celsius.

Vincent Larouche Vincent Larouche
La Presse

Vers midi trente, une résidente du quartier Chomedey a téléphoné au 9-1-1 pour signaler qu’elle avait trouvé un bébé de sexe féminin dans une boîte à souliers sur son balcon.

Quelques minutes plus tard, l'hôpital de la Cité-de-la-Santé a contacté à son tour la centrale 9-1-1 pour annoncer que le personnel médical avait pris en charge une jeune femme de 18 ans qui venait d’accoucher et qui aurait abandonné son enfant.

Les policiers se sont précipités à l’adresse de la dame qui avait découvert la petite fille dans la boîte. «Ils l’ont vite recouvert d’une couverture, ils l’ont stimulé et gardé au chaud, parce qu’il ne faisait pas tellement chaud à l’extérieur», explique Stéphanie Beshara, porte-parole de la police de Laval.

Les spécialistes qui ont évalué le bébé naissant estiment qu’il a pu passer entre 1 heure 30 et 2 heures l’extérieur. «Qu’il soit en vie c’est presque un miracle», souligne la porte-parole.

L’enfant a été transférée à l’hôpital par les paramédics. Son état est jugé stable mais elle demeure sous surveillance, puisque les 48 heures suivant la naissance sont critiques dans un tel cas.

La mère est toujours hospitalisée. Elle n’a pas pu être interrogée mais les policiers l’ont arrêtée en vertu de l’article 215 du Code criminel, soit le fait pour un parent de ne pas avoir fourni «les choses nécessaires à l’existence d’un enfant de moins de 16 ans».

Lorsqu’elle ira mieux, la mère sera interrogée et le dossier sera soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales, qui déterminera les accusations à porter, s’il y a lieu.