La police de Montréal a arrêté un homme présenté comme le responsable d’une agence de mannequins, qui aurait profité de son statut pour agresser sexuellement et exploiter sexuellement des mineures.

Vincent Larouche Vincent Larouche
La Presse

Jean-Sébastien Béland, 47 ans, est accusé d’agression sexuelle, d’exploitation sexuelle, d’obtention de services sexuels moyennant rétribution auprès de personnes de moins de 18 ans, de contacts sexuels sur un enfant de moins de 16 ans, d’incitation à des contacts sexuels et de bris d’ordonnance relativement à ses antécédents. Les enquêteurs ont retracé quatre victimes âgées de 15 à 17 ans, qui seraient tombées dans ses griffes entre 2014 et 2017.  

En 2010, il avait déjà écopé de 45 jours de prison discontinue et d’une probation de trois ans pour incitation à des contacts sexuels.  

C’est la Section de l’exploitation sexuelle, volet lutte au proxénétisme du SPVM qui a mené l’enquête et arrêté Béland le 11 avril dernier. Les policiers affirment qu’il était responsable de l’agence de mannequins B Models Management, qui utiliserait récemment le nom Diversity Model Management.

« Les enquêteurs ont des raisons de croire qu’il aurait pu faire d’autres victimes sur le territoire de la ville de Montréal ainsi que dans différentes régions du Québec entre 2013 et 2019 », précise le SPVM dans un communiqué. Les policiers invitent toute personne qui le souhaiterait à se manifester à ce sujet.