La police de Montréal a arrêté un adolescent en lien avec une agression à l’arme blanche contre un joueur de hockey qui tentait de vendre son téléphone cellulaire sur un site de petites annonces.

Vincent Larouche Vincent Larouche
La Presse

L’adolescent de 17 ans, un résident du Sud-Ouest de Montréal selon nos informations, doit comparaitre en chambre de la jeunesse jeudi.

La victime dans cette affaire, le hockeyeur Nicolas Poulin, avait failli perdre la vie lorsqu’un coup d’objet tranchant l’avait atteint au cou, près de sa carotide, à la fin de l’été dernier.

Nicolas Poulin, qui a joué avec le Phoenix de Sherbrooke dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec avant de joindre les Redmen de l’Université McGill, avait mis une annonce sur un site web pour vendre un téléphone cellulaire.

Un acheteur potentiel lui avait donné rendez-vous vers 21 h, le 22 août dernier, à l’angle des rues Jarry et de Châteaubriand, dans le quartier Villeray. Le costaud hockeyeur de 22 ans, qui mesure 1 m 88 et pèse plus de 92 kg, a été agressé peu après avoir rencontré son interlocuteur.

Nicolas Poulin est le fils de Patrick Poulin, qui a joué dans la Ligue nationale de hockey (LNH) de 1991 à 2002 avec le Canadien de Montréal, les Whalers de Hartford, les Blackhawks de Chicago et le Lightning de Tampa Bay.

Sur sa page Facebook, la mère de Nicolas Poulin s’est réjouie du dénouement de l’affaire.

« Merci mon Dieu.. une partie du cauchemar est terminée… maintenant, place à la justice », a écrit Annick Corbeil-Poulin jeudi matin.

- Avec La Presse Canadienne