Deux individus impliqués dans un événement au cours duquel deux suspects ont attaqué une jeune femme en se faisant passer pour des livreurs de pizza l’été dernier à Montréal, ont été arrêtés ces dernières heures, a appris La Presse.

Daniel Renaud Daniel Renaud
La Presse

Le crime est survenu le soir du 18 juillet, dans un immeuble à logements situé près de la piscine municipale Annie-Pelletier, dans l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve.

Deux suspects auraient sonné à la porte de la victime et dès que celle-ci a ouvert, ils seraient entrés à l’intérieur et l’auraient violemment attaquée avant de prendre la fuite à pied.

Un premier individu, Jean-Sébastien Cormier, 33 ans, qui a été arrêté mercredi, serait l’ancien ami de cœur de la victime. Il n’aurait pas été l’un des deux agresseurs mais aurait orchestré l’attaque, selon la police.

Cormier a été accusé de séquestration, d’introduction avec effraction et de possession d’une arme automatique de type mitraillette jeudi après-midi au Palais de justice de Montréal. La Poursuite s’est objectée à sa remise en liberté et son enquête sur cautionnement a été reportée à demain.

Quant au second individu arrêté dont on ignore encore l’identité, il a été appréhendé jeudi après-midi par les enquêteurs du SPVM et les membres du Groupe tactique d’intervention dans un lave-auto du boulevard des Grandes-Prairies, dans le secteur Rivière-des-Prairies, dans l’est de Montréal. C’est en poursuivant leur enquête que les policiers l’auraient ciblé. Il devrait comparaître vendredi pour faire face à des chefs liés au trafic d’armes.

Les deux individus qui se sont fait passer pour des livreurs de pizza et qui ont agressé la jeune femme n’ont pas encore été appréhendés. Les enquêteurs demandent l’aide de la population pour les retracer.

ILLUSTRATION SÛRETÉ DU QUÉBEC

Le portrait-robot d'un des individus appréhendés.

Les limiers n’ont pas lésiné sur les efforts pour élucider cette agression. Ils ont utilisé plusieurs moyens d’enquête. Ils avaient aussi fait paraître un portrait-robot de l’un des suspects et avaient garé un poste de commandement mobile sur la rue Joffre, près de la rue Notre-Dame, il y a une dizaine de jours.

L’organisme Jeunesse au Soleil a également promis une récompense de 5000 $ à toute personne qui aurait des informations pouvant mener à l’arrestation des suspects.

Pour joindre Daniel Renaud, composez-le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à
drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l’adresse postale de La Presse.