(Montréal) Québec redistribue une somme de 7,7 millions, saisie auprès d’organisations criminelles, afin de mieux combattre et prévenir la criminalité.

Publié le 9 sept. 2019
La Presse canadienne

La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, également vice-première ministre, en a fait l’annonce, lundi.

Par cette redistribution, Québec prend une partie des profits réalisés par la confiscation d’activités illégales pour ensuite remettre la somme à ceux qui ont contribué à la saisie de ces biens.

Plus particulièrement, la Sûreté du Québec touchera 2,6 millions de ces 7,7 millions et la Ville de Montréal près de 2,8 millions.

Les municipalités qui participent à des escouades régionales mixtes se partageront 678 000 $. D’autres municipalités, ainsi que les communautés autochtones, toucheront ensemble 1,6 million. Finalement, les organismes Échec au crime et Info-Crime Montréal toucheront chacun 160 000 $.

La ministre Guilbault a indiqué dans un communiqué qu’« utiliser une partie de l’argent saisi aux milieux criminels afin de prévenir et de contrer la criminalité est un juste retour de balancier ».