Sous l’influence de la drogue, un homme a volé une rétrocaveuse et a tout détruit sur son passage à Sainte-Thérèse, le soir de la fête du Canada. Le récidiviste, qui célébrait lundi son 51e anniversaire, a comparu mardi sous 14 chefs d’accusation.

Morgane Gelly
La Presse

L’accusé, Stéphane Kemp, était connu des services de police, explique Martin Charron, porte-parole de la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville. Des témoins ont rapporté que M. Kemp aurait agi par vengeance après avoir été expulsé du stationnement où il avait élu domicile.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Un des véhicules endommagés dans l'accident

Vers 21 h, lundi, l’homme, sous l’influence d’une drogue encore inconnue, a volé une rétrocaveuse dans un chantier de construction et a parcouru près de 300 mètres pour se rendre au stationnement en question, rue Saint-Joseph. Sur son passage, il a fortement endommagé un bâtiment résidentiel, arraché une clôture et percuté des véhicules qui étaient stationnés.

Incendie rapidement maîtrisé

L’accident a également provoqué des dommages électriques. Un incendie, rapidement maîtrisé par les pompiers municipaux, s’est déclaré dans le réseau électrique et le voisinage a été privé d’électricité. Aucun civil n’a été blessé. Deux policiers sur place ont subi des blessures légères.

M. Kemp a été extirpé du véhicule et arrêté par deux policiers pendant qu’il tentait toujours de le manœuvrer. Il a comparu hier matin au palais de justice de Saint-Jérôme, sous six chefs de non-respect d’ordonnance et huit autres chefs d’accusation : vol de rétrocaveuse, conduite dangereuse, méfaits sur deux véhicules, méfaits sur un immeuble, conduite avec les capacités affaiblies par la drogue, résistance à son arrestation, possession d’une substance illicite et voie de fait contre des policiers.

Le rôle des témoins

M. Charron tient à souligner le rôle des témoins qui ont signalé l’incident et permis aux forces de l’ordre d’agir au plus vite. « Ça nous a permis une intervention rapide et efficace de la part des policiers qui ont sûrement été en mesure de prévenir des dommages peut-être plus importants ou même des blessés », dit-il.

La mairesse de Sainte-Thérèse, Sylvie Surprenant, a souligné le « travail admirable » des policiers de la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville et des pompiers du Service de sécurité incendie de la Ville de Sainte-Thérèse. « Je suis soulagée qu’il n’y ait aucun blessé grave, et nous laisserons l’enquête en cours faire la lumière sur ce malheureux incident », a-t-elle déclaré.

— Avec Sara Champagne, La Presse