(Québec) Un cycliste de 14 ans a été victime d’un délit de fuite jeudi soir dans Charlevoix et repose entre la vie et la mort.

Gabriel Béland Gabriel Béland
La Presse

Le village de Saint-Urbain, au nord de Baie-Saint-Paul, était sous le choc vendredi matin. L’adolescent a été frappé vers 21 h 30 la veille en plein centre-ville, dans une zone « problématique » où les automobilistes dépassent souvent la limite de 50 km/h.

« On se connaît tous, on est une petite communauté. Les jeunes vont être éprouvés de vivre ça », explique la mairesse de Saint-Urbain, Claudette Simard.

« Le jeune qui s’est fait frapper est un jeune super dynamique, gentil, qui aime les gens, qui parle à beaucoup de monde. De perdre un jeune de 14 ans, ce serait bien difficile pour tout le monde ici. »

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont été appelés à 21 h 30 jeudi soir pour une intervention sur la route 381. Cette route relie Charlevoix au Saguenay. Elle passe en plein cœur de Saint-Urbain, un village de 1400 habitants.

« Selon les premières informations, le cycliste aurait été percuté par une automobile qui aurait poursuivi sa route par la suite sans porter assistance à la victime », explique Christine Coulombe, porte-parole pour la SQ.

Le jeune homme a été transporté à l’hôpital. « On craint pour sa vie », précise la police.

Un reconstitutionniste et un enquêteur ont été dépêchés sur place pour refaire la scène. Les enquêteurs rencontrent présentement un témoin important et un véhicule possiblement lié à l’événement a été localisé.

« C’est un secteur problématique où on demande aux gens d’être prudents, mais où malheureusement, il y a encore des automobilistes qui roulent trop vite, explique la mairesse. Et à côté vous avez des jeunes à pieds ou à vélo, qui se promènent, et c’est normal. C’est un secteur dangereux qui l’a toujours été, la SQ est au courant. »