(Trois-Rivières) Une quarantaine d’agents de police ont procédé tôt mardi matin à des perquisitions et des arrestations en lien avec le trafic de stupéfiants dans la région de Trois-Rivières.

La Presse canadienne

La Direction de la police de Trois-Rivières précise que l’opération baptisée « projet Paginer » a fait suite à des démarches d’enquête entreprises il y a un certain temps. L’opération visait notamment la tête dirigeante d’un réseau de distribution de stupéfiants bien organisé qui opérait dans la région de Trois-Rivières, ainsi que d’autres suspects impliqués dans la vente et le contrôle de stupéfiants.

L’opération policière a débuté vers 5 h 30 en collaboration avec des agents de la Sûreté du Québec (SQ). Les policiers ont perquisitionné cinq résidences de Trois-Rivières ; sept personnes ont alors été arrêtées.

Les perquisitions ont permis la saisie d’importantes quantités de stupéfiants : de la métamphétamine, de la cocaïne et du cannabis, ainsi que de deux armes à feu. De plus, certains véhicules ont été saisis à titre de biens infractionnels.

Tous les individus arrêtés ont été placés en détention provisoire avant d’être rencontrés par les enquêteurs de police. Les comparutions des suspects devraient avoir lieu en après-midi, mardi, au Palais de justice de Trois-Rivières.