(Flint) Les avocats d’un Montréalais reconnu coupable d’avoir poignardé un policier à l’aéroport de Flint, au Michigan, recommandent au juge de prononcer une peine de 25 ans de prison.

Associated Press

Amor Ftouhi avait été reconnu coupable en novembre de plusieurs chefs d’accusation relativement à l’agression de juin 2017, notamment d’avoir commis un acte terroriste.

Selon des témoins, l’homme aurait crié « Allahou akbar » — « Dieu est le plus grand » — en s’en prenant au lieutenant Jeff Neville, qui a survécu après avoir été poignardé au cou.

Amor Ftouhi pourrait être condamné à la prison à vie. Dans un mémoire déposé jeudi devant le tribunal fédéral à Flint, ses avocats ont toutefois recommandé qu’il soit condamné à 25 ans de prison — et qu’il purge sa peine en isolement cellulaire.

Ils plaident que l’homme était déprimé à cause de ses dettes et de son incapacité à subvenir aux besoins de sa femme et de ses enfants qu’il avait fait venir de Tunisie à Montréal.

Les avocats de la défense soutiennent que M. Ftouhi s’attendait en fait à être tué par d’autres agents accourus sur les lieux de l’agression — ce qu’on appelle le « suicide par policier interposé ».