La police a saisi plusieurs litres d'alcool à 94% destinés à être vendus illégalement dans le grand nord du Québec au début du mois de juillet, ont annoncé les autorités par communiqué.

Publié le 9 juill. 2018
Philippe Teisceira-Lessard LA PRESSE

Six outres de plastique contenant chacune quatre litres d'alcool presque pur ont été confisquées, ainsi que 46 bouteilles de 26 onces de vodka chacune. La police évoque «une grande quantité d'alcool».

«Les agents locaux du Corps de police régional Kativik (CPRK) ont été en mesure de recueillir des renseignements et de mener une enquête afin de stopper la vente illégale d'alcool dans la communauté», a indiqué l'organisation dans un communiqué. «Des accusations ont été portées contre deux personnes.»

L'opération policière s'est produite à Akulivik, un village d'environ 650 habitants situé à plus de 1700 kilomètres au nord de Montréal.

L'abus d'alcool demeure un problème social important au Nunavik et est lié de près au taux de criminalité extrêmement élevé dans la région.

En octobre dernier, une fillette de 11 ans a été retrouvée morte de froid à proximité du village nordique d'Umuijaq, cinq jours après sa disparition. Un 26 onces de vodka était à ses côtés. L'autopsie a révélé que Alacie Inukpuk était intoxiquée par l'alcool et le cannabis le soir de sa mort.