L'étau se resserre autour du principal suspect du meurtre d'une femme de 71 ans survenu à Laval, samedi. Christophe Oliviera, 31 ans, était toujours en cavale 24 heures après le meurtre, mais des images captées par une caméra de surveillance ont permis aux enquêteurs du Service de police de Laval (SPL) de mieux cerner leurs recherches.

Publié le 25 juin 2018
Louis-Samuel Perron et Audrey Ruel-Manseau  LA PRESSE

Le suspect a été aperçu à la station de métro Cartier samedi vers 14 h. Selon Geneviève Major, sergente aux affaires publiques à la police de Laval, il se dirigeait alors vers Montréal. Il portait une camisole et un pantalon d'une couleur foncée.

« Nos recherches sont dirigées vers Montréal et Laval, a indiqué hier la sergente Major. On n'exclut pas la possibilité qu'il soit revenu sur notre territoire. »

Le SPL tenait à lancer un avertissement à d'éventuels complices : « Toute personne qui pourrait être tentée de l'aider à fuir ou à le cacher commet une infraction grave. Cette personne-là pourrait être accusée de complicité après les faits », a indiqué la porte-parole. 

UN SUSPECT AU LOURD PASSÉ

Une femme de 71 ans a été retrouvée morte, samedi après-midi, dans sa résidence de l'avenue du Pacifique, dans le quartier Laval-des-Rapides. Les policiers disent avoir reçu un appel samedi vers 14 h 30 leur signalant la possibilité d'un cas d'homicide. En arrivant sur les lieux, ils ont rapidement découvert la femme qui portait des traces de violence. Sa mort a été constatée sur place. L'homicide se serait produit à l'intérieur de la résidence. Christophe Oliviera résidait avec la septuagénaire, mais n'avait aucun lien familial avec celle-ci et ne formait pas un couple avec elle.

Oliviera a plusieurs antécédents criminels d'actes de violence. Il purge d'ailleurs toujours une peine d'emprisonnement de deux ans pour voies de fait graves. L'homme de 31 ans n'en est pas non plus à sa première cavale. Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) avait lancé un mandat d'arrestation à son endroit en septembre 2015 pour une affaire de voies de fait graves.

Mais ce n'est qu'en mars 2016 que Christophe Oliviera a comparu. Il avait ensuite fait faux bond à la cour deux mois plus tard. Il était par la suite resté derrière les barreaux jusqu'à ce qu'il plaide coupable. En mai 2017, il lui restait 14 mois de détention à purger, suivis d'une probation de 3 ans.

Christophe Oliviera mesure 1,83 m et pèse 90 kg. Il a les cheveux noirs et les yeux bruns.

Le suspect a également plusieurs tatouages sur le cou, le dos et la poitrine, dont une étoile sur la main gauche ainsi qu'une tête de mort et un livre sur le bras gauche. Il a une cicatrice sur le côté droit de son visage.

Toute personne ayant des informations qui permettraient de localiser le suspect est priée de composer le 9-1-1.

- Avec La Presse canadienne

Photo tirée du compte Twitter du Service de police de Laval

Christophe Oliviera

Photo tirée du compte Twitter du Service de police de Laval

Christophe Oliviera