Source ID:; App Source:

Crimes sexuels: quatre victimes de Bertrand Charest sortent de l'ombre

C'est Geneviève Simard (vue ici en 2009) qui... (Photo Alain Roberge, archives La Presse)

Agrandir

C'est Geneviève Simard (vue ici en 2009) qui avait déposé la première plainte contre Bertrand Charest en février 2015.

Photo Alain Roberge, archives La Presse

Quatre victimes de l'ex-entraîneur de ski Bertrand Charest ont décidé de sortir de l'ombre pour sensibiliser le public aux agressions sexuelles dans le milieu des sports.

À la demande des quatre femmes, la juge Hélène di Salvo a levé vendredi après-midi l'ordonnance de non publication sur l'identité de Geneviève Simard, Amélie-Frédérique Gagnon, Gail Kelly et Anna Prchal. C'est Mme Simard, une ex-skieuse olympique, qui avait déposé la première plainte contre Bertrand Charest en février 2015.

Les quatre femmes souhaitent «divulguer au public leur expérience afin de favoriser et participer à la mise en place d'un programme de prévention des abus commis dans le milieu du sport», indique leur requête. Elles devraient s'adresser aux médias lundi prochain à ce sujet.

L'identité des huit autres victimes de Bertrand Charest demeure protégée. Par contre, certaines d'entre elles pourraient imiter les quatre femmes dès la semaine prochaine, a signalé l'avocate Julie Girard.

L'ex-entraîneur de ski Bertrand Charest a écopé de 12 ans de pénitencier en décembre dernier pour des crimes à caractère sexuel commis à l'endroit de neuf athlètes féminines qu'il a entraînées dans les années 90.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer