Source ID:; App Source:

Un homme accusé de complot contre Via Rail déplore son traitement

Raed Jaser (illustration) et son complice Chiheb Esseghaier,... (ILLUSTRATION REUTERS)

Agrandir

Raed Jaser (illustration) et son complice Chiheb Esseghaier, de Montréal, font face à des accusations de terrorisme pour avoir apparemment planifié le déraillement d'un train de passagers.

ILLUSTRATION REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Un homme accusé d'avoir comploté une attaque contre un train de Via Rail déplore avoir à s'expliquer avant son procès.

L'avocat de Raed Jaser s'est plaint à la Cour fédérale que la Commission des libérations conditionnelles ne lui a pas permis de garder le silence comme ses droits l'exigent.

La Commission a retiré ce droit à l'accusé parce qu'il a été reconnu coupable de fraude et d'avoir proféré des menaces l'année dernière.

Selon le résident de Toronto, cette décision porte atteinte à sa présomption d'innocence et elle constitue un abus de procédure.

Le gouvernement assure toutefois que toutes les informations transmises par M. Jaser à la Commission ne seront pas utilisées par la poursuite.

Raed Jaser et son complice Chiheb Esseghaier, de Montréal, font face à des accusations de terrorisme pour avoir apparemment planifié le déraillement d'un train de passagers.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer