Sylvie St-Jean reconnaît sa culpabilité

L'ex-mairesse de Boisbriand, Sylvie Saint-Jean.... (Photo: Robert Mailloux, Archives La Presse)

Agrandir

L'ex-mairesse de Boisbriand, Sylvie Saint-Jean.

Photo: Robert Mailloux, Archives La Presse

L'ex-mairesse de Boisbriand a plaidé coupable, plus tôt aujourd'hui, à quatre chefs d'accusation criminels dont un de fraude.

Sylvie St-Jean fait partie des tous premiers politiciens municipaux à avoir été arrêtés par l'escouade Marteau, en 2011. 

«Elle a plaidé à quatre chefs d'accusation : un de fraude, un de complot pour fraude, un d'abus de confiance et un dernier de complot pour abus de confiance», a détaillé Me Jean-Pascal Boucher, porte-parole du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP).

Le plaidoyer a été enregistré au Palais de justice de Saint-Jérôme, devant le juge Michel Belhumeur. 

Le chef d'accusation le plus grave, celui de fraude, est passible d'une peine maximale de 14 ans d'emprisonnement.

Une ordonnance de non-publication couvre l'identité des co-conspirateurs de Mme St-Jean, ainsi que les faits qu'on lui reproche.

«Un rapport pré-sentenciel sera préparé et le dossier reviendra devant la Cour le 9 juillet pour les représentations sur sentence», a expliqué Me Boucher.

En décembre 2013, la Cour d'appel du Québec avait donné raison à la Ville de Boisbriand, qui refusait de payer les factures d'avocats de Mme St-Jean.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer