Source ID:; App Source:

Liberté encore refusée à Chiheb Battikh

Chiheb Battikh... (Photo fournie par la Cour)

Agrandir

Chiheb Battikh

Photo fournie par la Cour

Chiheb Battikh, cet homme accusé d'avoir enlevé un enfant de trois ans dans le but d'obtenir une rançon, en décembre dernier, attendra la suite des procédures en prison. Pour une seconde fois, l'homme de 51 ans, s'est vu refuser sa liberté sous cautionnement.

En février, le juge Claude Leblond, de la Cour du Québec avait refusé de remettre M. Battikh en liberté. L'accusé s'est tourné vers la Cour supérieure, pour une révision de cautionnement. L'exercice s'est tenu la semaine dernière. Hier, la juge Johanne Saint-Gelais a rendu sa décision : liberté refusée. Une ordonnance de non publication nous empêche de dévoiler ses motifs ainsi que la teneur des débats. L'accusé est représenté par Me Marc Labelle, et c'est Me Sylvie Lemieux qui occupe pour la Couronne.

Rappelons que l'incident ayant mené aux accusations est survenu le 19 décembre, dans un parc d'Outremont. Le père a heureusement pu récupérer son enfant sur place.

En ce qui concerne M. Battikh, lui-même père de cinq enfants, il fait face à d'autres accusations en lien avec cet événement. On lui reproche d'avoir commis des voies de fait armées contre le père de l'enfant, menaces de mort, possession d'un pistolet à impulsion électrique et possession de gaz poivre.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer