Même nom, mais pas la même vie ni le même homme.

Mis à jour le 16 nov. 2012
Christiane Desjardins LA PRESSE

Domenico Arcuri, un entrepreneur en construction retraité, réclame 900 000$ au Groupe TVA, qui l'a présenté comme un mafieux puis, quelques jours plus tard, comme le père mort du même mafieux. Il s'agit d'une erreur de photo.

La première méprise s'est produite le 28 septembre, à l'émission JE, dans un reportage intitulé L'avenir de Vito Rizzuto ou Le retour du parrain. On y décrivait les liens entre Domenico Arcuri et Salvatore Montagna, aspirant parrain, assassiné en 2011. Or, la photo qui est apparue à l'écran était celle d'un autre Domenico Arcuri, qui n'a aucun lien avec la mafia. L'homme a mis TVA en demeure le 1er octobre et exigé rétractation. Selon la poursuite, TVA a admis son erreur et signalé que la photo était retirée de toutes les plateformes. Lors de l'émission suivante de JE, une précision a été apportée. Mais l'homme n'a pas goûté qu'elle apparaisse à la toute fin de l'émission, alors que le premier reportage traitait de la mafia.

Le 10 octobre, au bulletin d'information de TVA à 22 h, on a annoncé la mort de Domenico Arcuri Senior, père du véritable Domenico Arcuri visé par les reportages. Or, c'est encore sa propre photo qui est apparue, déplore M. Arcuri.

Cette affaire lui a causé beaucoup d'inquiétude, allègue-t-on dans la poursuite.