Les liens entre Luka Rocco Magnotta, cet acteur porno soupçonné d'avoir filmé la mise à mort et le démembrement de sa victime, et les membres de sa famille proche semblent être rompus depuis longtemps.

Daphné Cameron LA PRESSE

«Il est gravement dérangé, c'est un malade mental», a confié aujourd'hui un jeune homme sur le pas d'une maison modeste de Peterborough, une banlieue paisible au nord-est de Toronto.

Alors qu'il s'exprimait, la soeur de Magnotta, Mélissa Newman, lui serrait le bras, silencieuse et visiblement ébranlée. «Nous ne le voyons plus depuis un bon moment», a-t-il souligné en précisant qu'il n'avait jamais été violent à l'endroit des membres de sa famille. «Il n'y a rien à comprendre de cette affaire. C'est vraiment difficile pour nous tous.»

Hier, le domicile de Mélissa Newman, où vit également la grand-mère du suspect, a été visité par la police de Peterborough à la demande des enquêteurs du Service de police de la Ville de Montréal.

Ils se sont également rendus à une seconde adresse, à quelques rues de là, où vit la mère de Magnotta, Anna Yourkin. Terrée à l'intérieur de chez elle, elle a refusé d'accorder des entrevues aux médias qui ont fait le pied de grue toute la journée devant sa maison de briques rouges. À la fenêtre de l'étage, une pancarte indiquait «I love you Michael Jackson».

Le frère de Magnotta, est sorti à quelques reprises de la maison pour griller nerveusement des cigarettes sur le porche délabré. «C'est difficile, je ne peux pas commenter», a-t-il laissé tomber.

Son ancienne conjointe avec qui elle a eu un enfant affirme que les deux frères ne se parlaient plus depuis longtemps. «Parce qu'il était gai et à cause de toutes les choses déviantes», a dit Jessica Howson.

L'affaire «torso body parts», comme l'a surnommé les médias anglophones, a semé l'émoi sur la rue Westcott, où une dizaine de voisins de Anna Yourkin interrogés par La Presse ont affirmé n'avoir jamais vu Magnotta ni même entendu parler de lui. «C'est une excellente mère, c'est une famille très normale», a dit Colleen, une femme qui vit sur la rue depuis plus de 20 ans.