Trois citoyens canadiens, dont un père ayant donné sa vie afin de protéger sa famille, font partie des huit personnes tuées lundi lors d'une meurtrière prise d'otages à bord d'un autocar aux Philippines, selon CTV News.

Mis à jour le 24 août 2010
LA PRESSE CANADIENNE

Des reportages suggèrent qu'au moins cinq personnes détenant des passeports canadiens étaient à bord de l'autocar dans la capitale, Manille, lorsqu'il fut pris d'assaut par un ex-policier armé.

La prise d'otages a pris fin dans un bain de sang lorsque la police a investi le véhicule et a abattu le forcené après qu'il eût apparemment ouvert le feu à l'intérieur de l'autocar, où se trouvaient 21 passagers.

Les trois Canadiens assassinés ont été identifiés comme étant Ken Leung, âgé de 58 ans, et ses filles Jessie, âgée de 14 ans, et Doris, âgée de 21 ans. Ils possédaient la double citoyenneté et vivaient à Hong Kong.

La conjointe de M. Leung, Amy Ng, s'en est sortie indemne, mais leur fils Jason était encore à l'hôpital suite à une opération pour une blessure à la tête.

Mme Ng a affirmé que son mari a confronté le tireur avant d'être tué.

Selon des médias de Hong-Kong, deux des enfants Leung étudiaient dans des écoles canadiennes dont les noms n'ont pas été révélés.

Le ministère des Affaires étrangères a seulement confirmé la possibilité que des Canadiens étaient à bord du car, et ont indiqué que l'ambassade de Manille travaillait en étroite collaboration avec les autorités locales pour obtenir plus d'informations.

Les diplomates canadiens à Manille sont prêts à fournir de l'aide consulaire aux familles si tel est nécessaire, ont indiqué les Affaires étrangères.

Le ministre des Affaires étrangères, Lawrence Cannon, a par ailleurs exprimé ses condoléances aux proches des victimes.