Paul Dasylva, résidant de Laval âgé de 36 ans, a brièvement comparu hier au palais de justice de Montréal, où il a été accusé du meurtre prémédité de Line Sansoucy, survenu le 27 mars dernier.

LA PRESSE

La femme d'une quarantaine d'années aurait été battue à mort dans son logement de la rue Viau, à Saint-Léonard. Le crime aurait été commis dans le cadre d'un blind date. Dasylva, qui n'a pas d'antécédent judiciaire, est resté détenu et reviendra devant le tribunal le 13 mai pour la suite du processus judiciaire.