Huit individus ont été arrêtés hier soir lors de deux descentes effectuées simultanément dans des bars d'effeuilleuses de la Montérégie. La police visait le démantèlement de deux réseaux de revendeurs de drogue, liés aux gangs de rue, qui opéraient dans ces établissements.

Hugo Meunier LA PRESSE

Ce coup de filet s'est déroulé vers 20h et a été orchestré par des membres de l'Escouade régionale mixte (ERM) Gangs de rue de la Montérégie, avec l'aide de leur homologue de la Rive-Nord, de la police de Châteauguay et des maîtres-chiens de l'Agence des services frontaliers.

Les bars visés sont Le Paradise et le Faucon Bleu, respectivement situés à Mercier et à Beauharnois. Plusieurs effeuilleuses et clients se trouvaient sur place lorsque les policiers ont fait irruption.

Un gérant, deux serveuses et une danseuse ont été arrêtés dans chaque établissement.

Les suspects, âgés entre 22 et 56 ans, ont été accusés de possession de stupéfiants et de trafic. Les deux réseaux, distincts à première vue, écoulaient principalement de la cocaïne et de la marijuana. Des petites quantités de drogue ont d'ailleurs été saisies durant l'opération. «Les établissements étaient sous l'emprise d'individus qui ont des liens avec les gangs de rue. L'enquête se poursuit et d'autres arrestations sont à prévoir», souligne le porte-parole de l'ERM Montérégie, Gaétan Durocher.

Les établissements ciblés étaient dans la mire des policiers depuis mai 2009.