Une frappe majeure des agents de la protection de la faune mercredi et jeudi a permis de mettre fin aux pratiques de braconnage d'un groupe d'individus dans les secteurs de Farnham, Sainte-Sabine, Stanbridge Station et Lacolle, en Montérégie.

Mis à jour le 25 févr. 2010
LA PRESSE CANADIENNE

Cette rafle est l'aboutissement de deux années d'enquête.

Jusqu'à maintenant, 83 personnes ont été interrogées dans cette affaire et une centaine de chefs d'accusation sont comptabilisés. S'ils sont reconnus coupables, les individus impliqués sont passibles d'amendes pouvant totaliser 175 000 $.

Au total, 10 perquisitions ont été effectuées, ce qui a mené à la saisie d'un véhicule, de six armes à feu, 250 kilos de viande de cerf de Virginie et de matériel de chasse.

Les actes de braconnage reprochés concernent principalement le surplus de limite de cerf de Virginie, la vente, l'achat et la possession illégale de cerf de Virginie, le tir à partir d'un véhicule, de faux renseignements lors de l'enregistrement et l'utilisation du permis de chasse d'une autre personne.

La mobilisation de 100 agents de protection de la faune en provenance des régions de l'Estrie, de l'Outaouais, de la Mauricie-Centre-du-Québec, de la Chaudière-Appalaches, de la Capitale-Nationale, de Laval, de Laurentides, de Lanaudière et de l'Abitibi a été nécessaire dans le cadre de cette opération.