Source ID:; App Source:

Meurtre et démembrement: Nadège Merceus a fait des aveux

En août 2007, Nadège Merceus aurait confié à une amie avoir assommé un homme avec un marteau, l'avoir coupé en morceaux, et avoir rigolé en jouant avec ses intestins. Elle aurait aussi insinué qu'un homme payait à sa place pour ce crime.

C'est ce que cette amie, ou plutôt ex-amie, Samlyne Archange, 23 ans, est venue raconter, hier, au jury chargé de juger Nadège Merceus et Michel Côté. Ceux-ci, âgés respectivement de 31 et 45 ans, sont accusés d'avoir tué et démembré Shane Jimrattie, le 16 avril 2007, dans l'appartement qu'ils occupaient au 1820, boulevard Rosemont.

Si l'on se fie au témoignage de Mme Archange, cette dernière n'a jamais été une proche amie de Mme Merceus. Elles se sont simplement fréquentées pendant quelques jours, en août 2007, pour «tripper», c'est-à-dire boire et prendre du crack. C'est dans ces circonstances que Nadège se serait laissée aller à des confidences au sujet du meurtre.«Elle m'a parlé de ses remords, de l'acte qu'elle avait commis. Elle m'a dit qu'elle l'avait assommé avec un marteau, il est tombé à terre et elle l'a coupé en morceaux. Elle m'a dit qu'elle a ouvert son ventre et joué avec ses intestins. Elle riait.»

Selon Mme Archange, Nadège Merceus avait «deux émotions» en racontant ses péripéties. «Elle avait des étincelles dans les yeux, et elle avait de la culpabilité. Elle a parlé d'un gars qui n'était pas censé de prendre du temps (de prison) à sa place.» On en déduit qu'il s'agit de Michel Côté. Mme Archange pense que cette conversation est survenue entre le 15 août 2007, jour où elle est sortie de prison pour une histoire de voie de fait, et le 6 septembre 2007, jour de son autre arrestation. En fait, Nadège Merceus et elle ont été arrêtées en même temps, on ne sait pas au juste pourquoi. Dans la foulée de cette arrestation, Mme Archange a fait une déclaration au sujet des confidences que Nadège lui avait faites. Et elle est venue témoigner à ce sujet à l'enquête préliminaire. Ce qui lui a valu des réprimandes de Nadège, a-t-elle laissé entendre, hier.

Selon les explications de Mme Archange, elle et Nadège Merceus se sont croisées par hasard à la cafétéria de la prison Tanguay, en février dernier. «Nadège n'était pas contente de me voir. Elle a dit qu'elle pensait qu'on était amies, et elle m'a demandé pourquoi j'avais témoigné à l'enquête préliminaire. Elle m'a demandé de ne pas témoigner au procès», a raconté Mme Archange.

La preuve présentée par la Couronne laisse supposer que, la nuit du 16 avril, Shane Jimrattie serait allé faire une livraison de drogue chez le couple, qui résidait à l'appartement 3 du 1820, boulevard Rosemont. Il n'en est jamais ressorti.

Le procès se poursuit cet après-midi, avec la preuve de la défense. Nadège Merceus sera appelée comme témoin.




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer