Source ID:; App Source:

Un gros nom du crime organisé arrive à Montréal

Un gros nom du crime organisé américain s'amène à Montréal. Salvatore Montagna... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Photothèque La Presse

Un gros nom du crime organisé américain s'amène à Montréal. Salvatore Montagna est attendu dans la métropole, ces jours-ci, après avoir été expulsé des États-Unis la semaine dernière. Ce sera une excellente occasion pour les policiers de se renseigner sur la mafia montréalaise, estime un expert.

Montagna est surnommé «l'homme de fer» parce qu'il exploite une petite usine de sidérurgie à Brooklyn. Le FBI et les autorités américaines de l'immigration l'ont arrêté alors qu'il quittait cet établissement, le 6 avril. La semaine dernière, il a été expulsé vers le Canada, dont il est toujours citoyen.

 

Le FBI considère que l'homme de 38 ans est le chef du clan Bonanno à New York. Il a été placé à la tête de l'organisation en 2006, après une vague d'arrestations et de trahisons intestines.

Avant ce coup d'éclat, il s'était fait remarquer pour avoir servi un pied de nez au grand jury de Manhattan chargé d'étudier les activités illicites du clan new-yorkais en 2002. Il avait alors refusé de répondre à certaines questions lors de son témoignage. Accusé d'outrage au tribunal, il a été mis en probation pour trois ans.

C'est ce même crime qu'invoquent les autorités américaines pour justifier son expulsion. L'offense est survenue moins de cinq ans après qu'il eut reçu son permis de travail aux États-Unis, sa Green Card.

Les observateurs du milieu du crime organisé ne croient pas que Montagna s'amène à Montréal pour imposer sa loi dans le milieu du crime organisé. Son avocat, George Stavropoulos, a déclaré au New York Daily News que son client entend contester la décision des autorités américaines à l'occasion de son passage au Canada, signe pour plusieurs qu'il cherche d'abord à rentrer aux États-Unis.

«Personne ne pense qu'il déménage au Canada pour défier les têtes dirigeantes de la mafia montréalaise», résume Antonio Nicaso, ex-journaliste torontois et expert de la mafia.

Une occasion en or

En revanche, souligne cet expert, les enquêteurs auront une occasion en or de découvrir l'étendue des relations de Montagna et du clan Bonanno à Montréal. Car l'arrivée d'un mafioso de ce calibre ne passe pas inaperçue, ni dans le monde policier, ni dans le monde interlope.

«À son arrivée à Montréal, plusieurs voudront aller lui serrer la main, ou encore lui offrir leurs services, explique M. Nicaso. C'est à la fois une belle occasion et un beau défi au point de vue du renseignement.»

Montagna est né à Montréal, mais il a grandi en Sicile. Il a immigré à New York à l'âge de 15 ans.

 




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer