Source ID:; App Source:

Un bagagiste de l'aéroport condamné pour transit de cocaïne

Pour avoir ouvert grandes les portes de l'aéroport à la mafia montréalaise, le bagagiste d'Air Canada Rodolfo Ignoto a été condamné à 11 ans de pénitencier par la Cour du Québec.

Âgé de 41 ans, Ignoto était au coeur d'un réseau de jeunes narcotrafiquants du clan Rizzuto qui ont fait transiter de la cocaïne pendant des années par l'aéroport Montréal-Trudeau. Devant le juge Jean-Pierre Bonin, il s'est reconnu coupable de trois complots: un portant sur 218 kg saisis par la police en janvier 2005; un deuxième qui ne semble pas s'être réalisé, en avril 2005; et un dernier, que la police a de nouveau fait échouer en saisissant les 38 kg de poudre blanche, en janvier 2006.

En travaillant à l'aéroport, Ignoto avait non seulement accès à des zones interdites au public, mais il connaissait également les employés d'autres compagnies comme Globeground North America et Cara, responsables de charger et décharger les avions. Moyennant récompense, Ignoto s'arrangeait avec ses complices pour que les chargements de drogue sortent sans encombre de l'aéroport.

En avril 2005, indique la preuve, Ignoto avait prévu se servir de ses cousins, Eugenio Reda et Emilio Rafeli, bagagistes chez Globeground, pour récupérer la précieuse marchandise dissimulée dans des valises. La transaction ayant échoué, il s'est tourné quelques mois plus tard vers des employés de Cara, Luis Arruda et Manuel Cacheiro. En provenance de la République dominicaine, la drogue saisie était cachée dans des conteneurs à nourriture utilisés dans les avions.

À la demande d'Ignoto, qui travaillait pour le compte du mafieux Giuseppe Torre, un ancien employé de Cara (il a récemment écopé de 14 ans de pénitencier), Cacheiro aurait également participé à l'importation de la République dominicaine des 218 kg de cocaïne que la GRC a découverts dans les faux plafonds de conteneurs à bagages, en janvier 2005. La saisie avait donné lieu à un inénarrable chassé-croisé, les haut dirigeants de la mafia montréalaise soupçonnant les commanditaires du chargement d'avoir tenté de faire entrer une partie de la drogue sans payer la commission qui leur était due.

De l'avis du ministère public, même si Torre était le vrai patron des opérations, Ignoto méritait une peine sévère parce qu'il a trahi la confiance d'Air Canada et des autorités de l'aéroport. «C'est un facteur aggravant», a plaidé Me Alexandre Dalmau. En soustrayant en double la détention d'Ignoto depuis son arrestation, en novembre 2006, il lui reste à passer six ans et deux mois derrière les barreaux. Il ne pourra demander de libération conditionnelle avant d'avoir purgé la moitié de cette peine.

Autre mafieux condamné pour importation de drogue

Un autre acteur important de l'organisation, Anthony Capitanio, a pour sa part été condamné à huit ans de prison pour avoir lui aussi utilisé l'aéroport Montréal-Trudeau pour importer de la cocaïne, en avril 2005.

Il faisait aussi dans le trafic de marijuana produite au Québec. Les autorités ont confisqué à Capitanio, 32 ans, 84 510$ en devises canadiennes et américaines. Il devra lui aussi purger la moitié des 38 mois qu'il passera dans un pénitencier fédéral avant de demander une libération conditionnelle.

 




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer