Source ID:; App Source:

L'enseignant canadien atteint par balles au Honduras récupère bien

La Presse Canadienne
Ottawa

Un enseignant retraité originaire de la région d'Ottawa qui est tombé dans le coma au Honduras après avoir été atteint de coups de feu, il y a deux semaines, lors d'une fusillade entre bandits armés, pourrait sortir de ce coma dès ce lundi, lorsque certains des effets de ses médicaments se seront dissipés.

Ses médecins ne croient pas que ses fonctions cérébrales ont été gravement atteintes, même s'il a été frappé de projectiles à la tête.Dennis Spencer, de Pembroke, en Ontario, marchait près d'un restaurant de la ville de San Pedro Sula lorsqu'une fusillade a débuté. Il venait de stationner son automobile à proximité d'un restaurant où il devait rencontrer des collègues.

Selon des médias locaux, un groupe d'hommes à bord d'une camionnette a ouvert le feu sur un autre groupe qui se trouvait à l'intérieur d'un véhicule stationné tout près du restaurant.

En 2001, Dennis Spencer a pris sa retraite de la commission scolaire catholique de Pembroke. Son épouse, Barbara, et lui ont ensuite déménagé en Amérique latine et ont trouvé un emploi dans cette école de La Lima, il y a quatre ans.

M. Spencer, qui est âgé de 58 ans, a subi une délicate opération pour retirer des fragments d'os dans son cerveau et a été maintenu dans un était de coma artificiel afin de réduire les risques d'oedème cérébral.




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer