Source ID:; App Source:

Coupable d'avoir importé 94 kilogrammes de cocaïne

Soninder Dhingra...

Agrandir

Soninder Dhingra

Un individu lié à la mafia, qui était accusé d'avoir importé 94 kg de cocaïne en 2013, a été reconnu coupable de trafic, importation et complot, ce matin, au Palais de justice de Montréal.

L'un des chefs pour lesquels Soninder Dhingra a été reconnu coupable concerne également une quantité de 15 kg de cristal meth, une drogue très dure, sur lesquels les policiers du SPVM ont mis la main le jour de l'arrestation de l'homme de 45 ans, en 2013. En revanche, Dhingra a été libéré de deux autres chefs de trafic par la juge Flavia Longo de la Cour du Québec.

Dhingra a été arrêté avec d'autres individus dans le cadre d'une enquête baptisée Abri et menée par les enquêteurs de la Division du crime organisé (DCO) du SPVM. Même si cela n'a pas été retenu par la juge dans le cadre du procès débuté en décembre dernier, le réseau démantelé par les policiers aurait eu des liens avec un acteur important de la mafia montréalaise considéré comme un importateur de cocaïne par la police.

Dans cette affaire, les 94 kg de cocaïne découverts par la police ont été récupérés aux États-Unis par Dhingra et une coaccusée. Lorsque Dhingra et la femme ont traversé la frontière à Lacolle, à bord de deux véhicules différents, ils se sont arrêtés à une guérite à laquelle était postée une douanière de mèche avec eux, Stéfanie McClelland. Cette dernière a été arrêtée, accusée et reconnue coupable par un jury dans une autre affaire de 182 kg de cocaïne saisis à la douane de Saint-Bernard-de-Lacolle en décembre 2014. Elle a été condamnée à une peine de 11 ans de pénitencier.

C'est aussi dans le cadre de l'enquête Abri que les enquêteurs ont arrêté Richard Desrosiers, ancien voleur de banque devenu un exemple de réhabilitation, qui aidait les détenus et était vu régulièrement au palais de justice de Montréal. Cette rechute a valu sept ans de pénitencier supplémentaires à Desrosiers qui a toutefois de nouveau obtenu sa liberté et donne actuellement des conférences.

Les observations sur la peine de Dhingra, qui est détenu depuis son arrestation, ont été reportées à juillet prochain.

***

Pour joindre Daniel Renaud, composez le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer