Le pilote de Sunwing Airlines qui s'apprêtait à prendre les commandes d'un avion de ligne alors qu'il était en état d'ébriété, en décembre, a été condamné lundi à huit mois de prison.

LA PRESSE CANADIENNE

Miroslav Gronych, âgé de 37 ans, avait plaidé coupable à l'accusation d'avoir conduit ou eu la garde ou le contrôle d'un aéronef alors qu'il était en état d'ébriété. Selon ce qui a été présenté au tribunal, son taux d'alcoolémie était trois fois supérieur à la limite permise.

L'appareil de Sunwing devait prendre des passagers à Calgary, Regina et Winnipeg avant de poursuivre sa route vers Cancun, au Mexique.

Au procès, on a appris que Miroslav Gronych avait du mal à parler et à marcher correctement lorsqu'il est arrivé dans la cabine de pilotage, le 31 décembre. Le copilote lui a alors suggéré de partir, mais M. Gronych est revenu dans la cabine, s'est assis et a semblé s'assoupir, le visage appuyé contre le hublot.

La défense avait recommandé au tribunal une peine de trois à six mois de prison, alors que la Couronne demandait un an.

La juge Anne Brown a aussi interdit à Miroslav Gronych de piloter un avion pendant un an après sa libération.