Source ID:; App Source:

Trois sexagénaires voulaient kidnapper un banquier

Denis Paquette, Gilles Pinsonneault et Michel Renau sont considérés...

Agrandir

Denis Paquette, Gilles Pinsonneault et Michel Renau sont considérés par la police comme faisant partie du cercle de plus en plus restreint des derniers des Mohicans des voleurs de camions blindés à Montréal.

Trois vieux routiers des vols de camions blindés arrêtés vendredi à Montréal projetaient d'enlever et de séquestrer un cadre d'une banque, démontrent les accusations portées contre eux lundi. Un interdit de publication nous empêche toutefois de révéler l'identité de la personne que Denis Paquette, 62 ans, Gilles Pinsonneault, 65 ans et Michel Renaud, 63 ans, voulaient enlever.

Selon nos sources, outre cet enlèvement, le trio aurait également voulu attaquer un camion blindé. Les trois hommes auraient possédé au moins trois armes, dont une mitraillette AK-47, de la poudre noire et une bombe tuyau. C'est la présence de cette dernière dans le domicile de Paquette qui a nécessité une évacuation et une intervention d'une dizaine d'heures dans une résidence pour personnes âgées de Pointe-Saint-Charles dans la nuit de vendredi à samedi. Chez les suspects et dans une camionnette volée, les policiers ont également découvert des fusées routières, des bidons d'essence, des bonbonnes de poivre de cayenne, des cellulaires, un manteau de camouflage, des masques de plastique, une perruque et une cagoule. 

Les trois sexagénaires, qui auraient fomenté leurs projets entre le 26 février et le 14 juin, jour de leur arrestation, ont comparu menottés et sous haute surveillance cet après-midi au Palais de justice de Montréal. Ils ont été accusés de complot pour enlèvement, séquestration et vol qualifié, possession d'armes et d'explosifs, et recel. La Couronne s'est objectée à leur remise en liberté et ils reviendront en cour la semaine prochaine.

Les derniers des Mohicans

Paquette, Pinsonneault et Renaud sont considérés par la police comme faisant partie du cercle de plus en plus restreint des derniers des Mohicans des voleurs de camions blindés à Montréal. Ils traînent un lourd bagage en la matière.

En février 1979, Michel Renaud et son frère, Pierre, ont tiré sur trois policiers, tuant l'un d'eux, René Vallée, lors d'un braquage qui a mal tourné dans une résidence de Mont-Royal. Après une longue chasse à l'homme, les deux frères ont été arrêtés à Puerto Rico et en Californie. Mais durant un transport en fourgon cellulaire pour leur enquête préliminaire, ils ont réussi à s'évader. Ils ont tenté de fuir aux États-Unis mais Pierre a été tué par des policiers américains à la frontière. Finalement accusé du meurtre du policier Vallée, Michel a été acquitté en mettant le blâme sur son frère décédé.

Gilles Pinsonneault, quant à lui, a écopé de 15 ans de prison en 1995 pour une attaque de fourgon blindé qui avait tourné à la fusillade à ville Saint-Laurent. L'un de ses complices était Marcel Talon, célèbre criminel incarné par Michel Côté dans le film Le dernier tunnel, sorti en 2004.

Enfin, en 1988, au moment où il sortait d'une caisse populaire de Saint-Henri avec un fusil tronçonné et 20 000$ dans un sac, Denis Paquette a été atteint d'une balle à la tête tirée par un policier et a survécu.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer