La Sûreté du Québec (SQ) a confirmé le meurtre de Mylène Laliberté, une jeune femme de 24 ans retrouvée vendredi soir sans vie dans un logement, à Saint-Lin-Laurentides.

Kathleen Lévesque LA PRESSE

«Pour le moment, la police rencontre des témoins. Parmi ceux-ci, il y a un témoin important qui est à l'hôpital parce qu'il se serait infligé des blessures. Il sera rencontré lorsque son état le permettra», a affirmé la porte-parole de la SQ, Andrey-Anne Bilodeau.

La SQ a reçu un appel vendredi à 21h30 lui signalant le corps d'une femme retrouvée morte sur la Place Mario, à Saint-Lin-Laurentides. Un poste de commandement a été érigé sur les lieux. «Ce serait un homicide commis dans des circonstances nébuleuses», a indiqué Mme Bilodeau.

Sur la page Facebook de Mylène Laliberté (Milou), la jeune femme s'identifiait comme célibataire. Toutefois, parmi plusieurs commentaires de condoléances, certaines personnes ont identifié son ex-ami de coeur comme pouvant être celui qui serait visé par l'enquête policière.

Aucune arrestation n'a eu lieu pour l'instant.