Une jeune femme de confession musulmane, qui porte le voile, affirme avoir été menacée à bord du métro à son retour à la maison, lundi soir dernier. Un homme aurait pointé un pistolet sur elle, avant de sortir prestement à la station suivante.

Hugo Pilon-Larose LA PRESSE

L'incident se serait produit vers 20h. Étudiante à l'UQAM, la jeune femme, qui s'est exprimée à La Presse sous le couvert de l'anonymat, aurait pris le métro sur la ligne orange direction Côte-Vertu, à partir de la station Berri-UQAM. Un homme se serait assis près d'elle dans la voiture, aurait ouvert son manteau et aurait pointé son pistolet dans sa direction avant de descendre à la station suivante sans dire un mot.

«J'ai entendu le bruit, ça a fait "clac". Aucune balle n'est sortie. J'étais figée, je ne comprenais plus rien. Tout était surréel», raconte l'étudiante d'origine marocaine.

La jeune femme a été rencontrée par deux agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) une première fois lundi, à son domicile. Elle sera de nouveau interrogée par les enquêteurs ce week-end.

Le SPVM a affirmé à La Presse qu'il prenait cette histoire très au sérieux. Les images captées par les caméras de surveillance de la station Berri-UQAM seront saisies, afin de tenter d'identifier l'homme qui aurait commis cet acte.