Source ID:892914d2-bc9e-423e-825b-7096533151f7; App Source:alfamedia

Un homme acquitté d'avoir déchargé une arme à feu

L'homme d'affaires Tony Elian a été atteint par... (Photo Patrick Sanfaçon, Archives La Presse)

Agrandir

L'homme d'affaires Tony Elian a été atteint par balle en mars dernier au centre-ville de Montréal.

Photo Patrick Sanfaçon, Archives La Presse

L'assaillant masqué qui a tiré en plein jour dans le pied de l'homme d'affaires Tony Elian en mars dernier au centre-ville de Montréal court toujours. Un homme détenu depuis six mois pour ce crime a récemment été acquitté des accusations les plus graves portées contre lui, puisque sa présence sur les lieux s'est finalement révélée « improbable ».

Tony Elian, propriétaire d'une boutique de vêtements de luxe pour hommes de la rue Peel, a été atteint à un pied le 12 mars dernier vers 11 h 40. Dans sa fuite, le tireur avait abandonné un fusil de calibre 12 sur le trottoir devant la boutique Georgio Gruppa Roma. Les policiers pensaient avoir mis la main au collet du tireur quelques jours plus tard, lorsque Kevin Buehler II a été accusé d'avoir déchargé une arme dans l'intention de blesser Tony Elian et d'avoir commis un vol qualifié en utilisant une arme à feu.

Or, une vidéo montrant Kevin Buehler II quelques instants plus tard dans la rue Saint-Viateur, dans un autre quartier de la ville, rendait « improbable, bien que pas impossible » qu'il soit le tireur masqué, a expliqué le procureur de la Couronne, Me Jean-François Roy, le 21 septembre 2018.

Kevin Buehler II n'a toutefois pas été innocenté sur toute la ligne dans cette affaire. Comme ses empreintes digitales -  et celles de deux hommes - ont été retrouvées sur la paire de lunettes de ski portée par l'assaillant, l'accusé a plaidé coupable à une accusation de déguisement dans un dessein criminel. Il a été acquitté des trois autres chefs.

L'homme de 29 ans a admis avoir fourni ces lunettes à un « individu » impliqué dans un conflit avec la victime. De plus, M. Buehler était « au courant d'un sérieux conflit entre certains individus et la victime dans cette affaire », a indiqué Me Martin Subak, avocat de la défense en présentant le résumé des faits.

Même si aucune preuve ne démontre que l'accusé connaissait les circonstances du crime qui serait commis, il aurait dû savoir que cette paire de lunettes serait utilisée lors de la perpétration d'un crime, a précisé Me Subak.

LIBÉRÉ

Pratiquement sans antécédent criminel, Kevin Buehler II a été libéré le jour même par la juge Suzanne Custom il y a deux semaines. Il avait purgé l'équivalent de neuf mois de détention préventive depuis son arrestation.

Tony Elian semblait ciblé par des ennemis dans les mois ayant précédé cet attentat. Le Service de police de la Ville de Montréal a dû désamorcer un colis suspect en décembre dernier devant sa boutique. Un cocktail Molotov avait également été lancé dans son établissement un an plus tôt et son véhicule avait été incendié dans l'entrée de sa résidence à Westmount. Tony Elian avait assisté aux funérailles de l'ancien parrain de la mafia Vito Rizzuto, en décembre 2013, selon TVA Nouvelles.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer