Source ID:; App Source:

Un sergent de la police militaire accusé d'agression sexuelle

Kevin MacIntyre fait face à un chef d'agression... (Photo Lars Hagberg, archives La Presse canadienne)

Agrandir

Kevin MacIntyre fait face à un chef d'agression sexuelle relativement à un incident qui se serait produit en 2015 à Glasgow, en Écosse.

Photo Lars Hagberg, archives La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Halifax

Un membre de la police militaire basé à Halifax, en Nouvelle-Écosse, a plaidé non coupable, lundi, à une accusation d'agression sexuelle.

Le sergent Kevin MacIntyre a brièvement comparu en cour martiale à Halifax, lundi matin.

M. MacIntyre fait face à un chef d'agression sexuelle relativement à un incident qui se serait produit en 2015 à Glasgow, en Écosse.

Le ministère de la Défense nationale a indiqué que M. MacIntyre et la personne qui a porté plainte contre lui, aussi membre des Forces armées canadiennes, participaient alors à un exercice d'entraînement en Écosse.

L'accusation a été portée par le Service national des enquêtes des Forces canadiennes, l'unité de la police militaire chargée d'enquêter sur les crimes graves au sein de l'armée.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer