Source ID:; App Source:

Un sadique sexuel a commis des crimes d'une «violence inimaginable»

  ... (Photo: Archives La Presse)

Agrandir

  

Photo: Archives La Presse

«Épouvantable, à glacer le sang, horrible.» Le juge Thierry Nadon n'avait pas d'adjectifs assez forts jeudi pour qualifier une des trois agressions commises la même nuit par le violeur récidiviste François Dulude. Ce «sadique sexuel» au risque de récidive «absolu» a été déclaré délinquant dangereux et passera les 14 prochaines années derrière les barreaux.

L'homme de 28 ans s'en est pris à trois femmes dans les rues du Plateau-Mont-Royal pendant la nuit du 3 au 4 novembre 2016. Ses deux premières victimes ont réussi à s'échapper de son emprise, mais la troisième a subi un calvaire d'une «brutalité sans nom». Chaque fois, il a utilisé le même modus operandi : suivre des femmes seules, puis les frapper au visage afin de les agresser sexuellement. En mars 2015, il avait reçu une peine de trois ans de détention pour une agression sexuelle commise à l'automne 2013 .

Cette nuit-là, sa première victime a seulement 15 ans. À la sortie de la station de métro Mont-Royal, il lui assène cinq coups violents au visage, mais l'adolescente le repousse et prend la fuite. Quelques heures plus tard, François Dulude suit une femme dans l'avenue Mont-Royal, puis l'agrippe par derrière en lui insérant une corde dans la bouche. Projetée au sol, la femme de 21 ans est traînée par son agresseur, mais réussit à crier à l'aide. 

Vers 3h50, François Dulude attaque sa troisième victime de la soirée dans la rue D'Iberville. «Je vais te tuer et te violer. Tu vas mourir ce soir», lui répète-t-il, en disant avoir le sida. Il frappe la jeune femme au visage à répétition et l'agresse sexuellement pendant plus d'une heure. L'agression, dont nous taisons les détails sordides, est d'une «violence terrifiante, dégradante et absolue», selon le juge Nadon. Seule l'arrivée salvatrice d'un employé au petit matin délivre la victime de ce supplice effroyable.

François Dulude... - image 2.0

Agrandir

François Dulude

Risque de récidive de 100%

Les spécialistes sont unanimes : le risque de récidive de François Dulude est au minimum «très élevé». Selon un expert, le risque est «tellement élevé» qu'il atteint 100% sur une période de 10 ans. «Seul un ou deux agresseurs sexuels obtiendront un score plus élevé», indique-t-il.  

Malgré ces crimes d'une «violence inimaginable», l'homme de 28 ans n'a pas été condamné à une peine à durée indéterminée, comme le demandait la Couronne. Il s'agit de la sanction la plus sévère qui peut être imposée à un délinquant dangereux, une étiquette déjà exceptionnelle. La défense demandait de le déclarer seulement délinquant à contrôler. 

Selon le juge Nadon, une «très longue peine» suivie d'un contrôle serré de 10 ans, la durée maximale, est en mesure «d'abaisser le risque à "acceptable" en raison de son comportement carcéral, son amorce de remords et de reconnaissance, sa volonté de suivre les thérapies et son bon comportement alors qu'il est encadré très sévèrement». 

François Dulude a été condamné à 16 ans de pénitencier, dont un an pour ne pas avoir respecté des ordonnances du tribunal. Mais en tenant compte du temps passé en détention préventive, il lui reste environ 14 ans et 2 mois à purger.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer