Lu Chan Khuong, suspendue de son poste de bâtonnière depuis le début du mois, lance des procédures judiciaires pour reprendre la tête du Barreau du Québec, a-t-elle annoncé cet après-midi.

Publié le 22 juill. 2015
Philippe Teisceira-Lessard LA PRESSE

L'avocate de Québec a déposé «une requête en annulation des résolutions du Barreau qui ont prononcé sa suspension», selon un communiqué.

«Me Khuong demande également d'être réintégrée dans l'exercice de ses fonctions de bâtonnière en attendant que la Cour statue définitivement sur la légalité desdites résolutions», continue le texte.

La bâtonnière suspendue avait déjà mis en demeure les membres du Conseil d'administration du Barreau, leur demandant de s'excuser publiquement et de la réintégrer dans ses fonctions.

Début juillet, La Presse a révélé que Lu Chan Khuong avait fait l'objet d'une plainte à la police pour vol à l'étalage dans un magasin Simons  de Laval, à l'hiver 2014. Cette plainte a toutefois été déjudiciarisée avant le dépôt d'accusations formelles. En entrevue, l'avocate a juré qu'il s'agissait d'une simple erreur d'inattention qui n'aurait jamais dû se retrouver entre les mains d'un procureur de la Couronne.