Les deux individus que la police considérait encore récemment comme les chefs présumés de la mafia montréalaise, Leonardo Rizzuto et Stefano Sollecito, passeront les Fêtes derrière les barreaux.

Publié le 11 déc. 2015
Daniel Renaud LA PRESSE

Leur avocat, Me Dominique Shoofey, a annoncé vendredi matin au juge Thierry Nadon que leur enquête sur remise en liberté aura lieu les 11, 12 et 13 janvier prochains. 

Les deux hommes sont détenus depuis le 19 novembre à la suite de leur arrestation dans l'opération Magot qui a décapité le crime organisé montréalais.