(Dubaï) Un mainate emmené aux Émirats arabes unis par une fillette ayant fui l’Afghanistan a appris à dire « bonjour » après avoir été recueilli par l’ambassadeur de France dans ce pays.

Agence France-Presse

L’ambassadeur Xavier Chatel a indiqué sur Twitter avoir été touché par cette jeune Afghane, qui est arrivée « épuisée » avec son oiseau à la base aérienne d’Al-Dhafra, aux Émirats lors des évacuations en masse depuis Kaboul après la prise de la capitale afghane par les talibans en août.

La fillette était très triste après avoir appris qu’elle ne pouvait emmener son oiseau, appelé Juji, en France pour des « raisons sanitaires », selon une série de tweets de l’ambassadeur.

« Elle a pleuré en silence. J’étais ému. Je lui ai promis de prendre soin de l’oiseau à la résidence, de le nourrir. Elle pourrait lui rendre visite à tout moment et le reprendre. Je n’oublierai pas son regard de gratitude désespérée ».

Juji a maintenant une « petite amie », une colombe qui lui rend visite tous les jours, et après qu’il a été beaucoup cajolé, il a  dit « Bonjour » en français, « un moment qui m’est allé droit au cœur », a déclaré M. Chatel.

« Aujourd’hui, depuis Paris, la propriétaire de l’oiseau, Alia, m’a retrouvé sur Twitter. Elle était si heureuse de voir son oiseau ainsi soigné », a-t-il écrit, utilisant un pseudonyme pour la jeune fille.  

« Alia, ton oiseau est devenu la mascotte de l’ambassade, mais il est là pour toi, et si je peux, je te l’emmènerai personnellement un jour ».