(Dildo) Les autorités municipales de Dildo, à Terre-Neuve-et-Labrador, exhortent une fois de plus les résidents à éviter de s’approcher des lettres géantes qui épellent le nom de la ville, comme sur une colline de Hollywood.

La Presse Canadienne

Dans une publication sur Facebook, la semaine dernière, la Ville rappelle aux résidents et aux visiteurs que le panneau géant se trouve sur une propriété privée et qu’il est interdit d’y accéder — comme pour se faire prendre en photo.

La Ville rappelle aussi que le panneau se trouve au sommet d’une falaise rocheuse escarpée et que la randonnée pour les séances photo peut être périlleuse.

Les lettres « D-i-l-d-o » — comme dans l’accessoire sexuel — sont apparues il y a deux ans dans le paysage de la petite ville lorsque le comédien américain Jimmy Kimmel a lancé une campagne ironique pendant son talk-show pour devenir maire honoraire de Dildo. Il avait même dépêché son acolyte, Guillermo Rodriguez, dans la ville terre-neuvienne pour quelques reportages en direct.

La Ville a ensuite affiché un petit panneau à proximité des lettres géantes rappelant aux gens que la randonnée jusque-là était interdite. Mais l’avertissement n’a pas toujours donné les résultats escomptés.