(Londres) Une Ford Escort qui appartenait autrefois à Diana, princesse de Galles, a été vendue mardi aux enchères au Royaume-Uni à un musée d’Amérique du Sud pour un peu plus de 61 000 euros (près de 90 000 dollars canadiens).  

Agence France-Presse

Lady Di avait reçu cette berline gris clair comme cadeau de fiançailles du prince Charles en mai 1981, deux mois avant leur mariage en juillet.  

Sur le capot figure une grenouille en argent, copie d’une mascotte qui avait été offerte à la princesse par sa sœur Sarah et que Diana a conservée lorsqu’elle a vendu la voiture.

Lady Di a cessé d’utiliser cette voiture peu de temps après avoir donné naissance au prince William en 1982, et le véhicule a ensuite été acheté pour 6000 livres (10 200 $ CAD) par un antiquaire.  

Depuis le début des années 2000, elle appartenait à une fan de la famille royale qui la conduisait rarement et n’a jamais dévoilé son histoire à ses amis.

Le véhicule, qui porte toujours son immatriculation et sa peinture d’origine, et affiche 83 000 miles au compteur, a été vendu mardi lors d’une vente aux enchères en ligne par la maison d’enchères Reeman Dansie, située à Colchester (est de l’Angleterre). Il avait été estimé dans une fourchette de 30 000 à 40 000 livres (51 400 à 68 500 $).  

Lewis Rabett, de la maison d’enchères, a déclaré que l’acheteur était un musée d’Amérique du Sud, sans préciser lequel, et que la voiture y serait expédiée.  

Que ce véhicule se retrouve en Amérique du Sud « témoigne du niveau d’intérêt mondial qu’il y a eu pour la voiture », a déclaré M. Rabett, et prouve « l’empreinte durable » laissée par la princesse.