(Montréal) Un homme qui avait volé un camion de pompiers vendredi à Winnipeg a failli percuter des piétons alors qu’il était pris en chasse par une douzaine de voitures de police, a indiqué la police locale.

Agence France-Presse

« Rien n’indique qu’il s’agissait d’une attaque terroriste ou qu’il ait fait cela intentionnellement dans une tentative de blesser des gens », a déclaré un porte-parole de la police de Winnipeg, Rob Carver, lors d’un point-presse.

Le camion, que les pompiers avaient laissé en marche pendant une intervention, est finalement tombé en panne après avoir roulé sur des tapis cloutés au terme d’une poursuite de plusieurs kilomètres dans les rues de la ville du Manitoba. L’homme a été arrêté après avoir été maîtrisé avec un pistolet à impulsion électrique, a précisé le porte-parole.

« La menace était vraiment réelle. À un moment, un de nos policiers nous a dit qu’il avait percuté un arbre et qu’il cherchait activement à heurter tout ce qui se trouvait sur son chemin », a-t-il ajouté.

Le camion de pompiers, qui roulait à une vitesse de 20 à 50 km/h, est également entré en collision avec « au moins » une voiture, a indiqué pour sa part John Lane, chef des ambulanciers de Winnipeg.

« Je suis totalement surpris […] que personne n’ait été blessé », a déclaré M. Carver.

Le porte-parole n’était pas immédiatement en mesure de préciser l’identité ou l’âge du chauffeur ou de préciser s’il était sous l’influence de la drogue.