(New York) Le rappeur Kanye West a assuré qu’il sera un jour président des États-Unis, au cours d’une entrevue publiée quelques heures avant la sortie très attendue de son nouvel album intitulé Jesus Is King.

Agence France-Presse

Dans ce long entretien accordé à Zane Lowe de Beats 1 Show, l’artiste de 42 ans, qui depuis quelques mois s’est tourné publiquement vers le christianisme, a abordé nombre de sujets allant de la pornographie à Donald Trump.

Il a déclaré que son soutien ouvert au président républicain - il est souvent apparu en public avec l'emblématique casquette rouge Make America Great Again - avait pour but d’énerver ses adversaires démocrates.

«Pour le plus grand artiste humain vivant, porter une casquette rouge était une blague de Dieu à l’adresse de tous les gens de gauche. Comme pour leur faire dire “Non! Pas Kanye!», a expliqué le rappeur.

L'album Jesus Is King est décrit comme contenant un fort message évangélique.

Et il a assuré qu’il serait un jour à la Maison-Blanche. «Il viendra un temps où je serai le président des États-Unis, et je me souviendrai de tout fondateur qui n’aura pas été capable de comprendre culturellement ce que nous faisions», a-t-il dit. On ignore à qui il se référait.

Kanye West a par ailleurs déclaré qu’il avait demandé à ceux qui ont collaboré à son neuvième album studio de s’abstenir de relations sexuelles hors mariage.

Il a confié avoir souffert autrefois d’une addiction à la pornographie et au sexe dont il s’est depuis débarrassé. «Certains se noient dans les drogues, et moi je me suis noyé dans mon addiction : le sexe», a-t-il dit.

Le mari de Kim Kardashian a expliqué qu’il avait découvert la pornographie très jeune et qu’il avait développé une addiction au sexe après la mort de sa mère en 2007.

L’artiste a promis qu’un dixième album, intitulé Jesus Is Born, paraîtrait pour Noël.

AP

Kanye West et Kim Kardashian.

Jesus Is King, dont la parution était attendue ce vendredi, est décrit comme contenant un fort message évangélique.

L’album sort après une année où Kanye West a parcouru les États-Unis pour jouer dans des services religieux dominicaux.