(Saint-Albert, Alberta) Un paysagiste d’Edmonton qui avait gagné un gros lot de 60 millions a attendu dix mois avant d’aller réclamer son dû.

La Presse canadienne

Bon Truong a affirmé qu’il était abasourdi lorsqu’il a vérifié son billet de Lotto Max dans une épicerie le lendemain du tirage du 26 octobre. Il a raconté mercredi qu’il était rentré chez lui, s’était assis tout seul et avait déterminé qu’il lui faudrait quelques mois pour réfléchir.

M. Truong, qui a immigré du Vietnam en 1983, joue à la loterie depuis 30 ans. Les chiffres chanceux étaient une combinaison de dates importantes et d’anniversaires de membres de sa famille.

Le père célibataire devenu multimillionnaire affirme qu’il a l’intention de continuer à travailler, de payer toutes ses factures, d’acheter une nouvelle maison et d’emmener sa famille en vacances. «Je ne sais pas encore où, a-t-il indiqué. Je pense que nous allons essayer d’aller partout!»

Sa nièce est heureuse pour lui. «Ma famille est arrivée en tant que "boat people". Arrivée ici sans rien, rien, après la guerre du Vietnam», a déclaré la femme, qui s’est présentée sous le seul prénom de Mina, lors d’une conférence de presse mercredi.

Elle a dit que son oncle et son père travaillaient tous les deux d’arrache-pied comme paysagistes. «C’est tout ce qu’ils ont fait — travailler et économiser de l’argent pour acheter une maison et vivre leur vie ici. Vous savez, offrir une vie meilleure à leurs enfants.»

Le gain remporté par M. Truong arrive à égalité avec le plus gros lot du Lotto Max gagné en Alberta. Un couple de Peers avait remporté 60 millions en septembre 2017.