Il est possible d’intimider les mouettes en les regardant, selon une nouvelle étude britannique.

Mathieu Perreault Mathieu Perreault
La Presse

« Les mouettes sont très agressives quand elles convoitent la nourriture d’un humain », explique par voie de communiqué Madeleine Goumas, de l’Université Exeter, auteure principale de l’étude publiée début août dans la revue Biology Letters. « Il était surprenant de voir qu’un simple regard les dissuade de prendre ce qu’elles veulent manger. C’est probablement la raison pour laquelle les mouettes arrivent souvent par-derrière pour s’emparer de la nourriture qu’on a dans la main. »

Les chercheurs suggèrent aux touristes des villes côtières de regarder autour d’eux pour dissuader les mouettes de voler leur pitance.

Les biologistes se sont rendus à Cornwall, une ville côtière, où ils ont mis un sac de chips ouvert sur une rue voisine du port. Dans la moitié des cas, ils regardaient les mouettes qui s’en approchaient et dans l’autre moitié, ils regardaient ailleurs. Sur 74 mouettes, en moyenne celles qui se faisaient regarder mettaient 21 secondes de plus pour approcher le sac de croustilles. Seulement 19 mouettes n’étaient pas intimidées par le regard humain.

« Il se peut que ce soit des mouettes qui aient eu peu d’expériences négatives quand elles prennent la nourriture de quelqu’un qui mange dehors, mais ça nous semble improbable, écrit Mme Goumas. Il s’agit probablement d’un signe que les mouettes ont différentes personnalités qui influencent leurs actions. »

Il y a très peu d’études sur la personnalité des oiseaux d’une même espèce, et encore moins sur les réactions des oiseaux au regard des humains et d’autres mammifères, note la biologiste. Mme Goumas se promet de voir si d’autres espèces sont influencées par le regard davantage que par la présence physique d’un humain. Cela pourrait voir des conséquences intéressantes pour l’étude des prédateurs des populations d’oiseaux menacées.