Scène surréaliste samedi soir dans le Championnat brésilien : lors d'un « classico » entre Flamengo et Vasco disputé à Brasilia, les joueurs des deux équipes ont mis la rivalité de côté pour pousser une ambulance tombée en panne au moment d'évacuer un blessé.

AGENCE FRANCE-PRESSE

À la 82e minute de ce match comptant pour la 25e journée du Championnat Brésilien, le milieu de terrain Vasco Bruno Silva s'est écroulé sur la pelouse après un choc à la tête avec son coéquipier Luiz Gustavo.

Le joueur a perdu connaissance pendant quelques secondes et les médecins ont décidé de l'évacuer vers un hôpital, à l'aide d'une ambulance stationnée au bord du terrain. Mais au moment de partir, le véhicule refusait de démarrer.

Pour venir en aide aux secouristes, sept joueurs, cinq de Flamengo et deux de Vasco, se sont mis à pousser l'ambulance, qui a finalement pu sortir du stade Mané Garrincha, le plus cher du Mondial 2014.

« C'est la première fois que je vois ça, c'est une scène lamentable. Je pensais même que le chauffeur se moquait de nous, mais il a insisté en disant que l'ambulance ne voulait pas démarrer et a demandé notre aide », a affirmé le défenseur de Flamengo Rever au site globoesporte.com.

Le match entre les deux équipes les plus populaires de Rio de Janeiro a été interrompu plus de 10 minutes et s'est terminé sur le score de 1-1.

Dimanche, Bruno Silva est sorti de l'hôpital, sans qu'aucune lésion crânienne ou cervicale n'ait été constatée.

Les réseaux sociaux ont été envahis de messages humoristiques au sujet de cette scène qui en dit long sur la précarité du système se santé du Brésil.

L'un d'eux montrait une image de la vedette du soccer brésilien Neymar se tordant de douleur pendant la Coupe du Monde en Russie avec comme légende « moi aussi je veux [une ambulance] », en allusion aux nombreuses simulations qui ont suscité de féroces critiques envers l'attaquant du Paris Saint-Germain.