Source ID:; App Source:

Un Chinois dérobe 800 mètres de route... pour les revendre

L'ambitieux voleur cherchait un moyen de gagner de... (ARCHIVES AFP)

Agrandir

L'ambitieux voleur cherchait un moyen de gagner de l'argent. Pour lui, récupérer et vendre le béton était une bonne « opportunité commerciale » et la construction d'une nouvelle route à proximité avait de toute façon fortement réduit le passage sur le lieu du forfait.

ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SHANGHAI

Un audacieux voleur a dérobé en Chine environ 800 mètres d'une route pavée de béton pour les revendre et gagner un peu d'argent, un méfait accompli en l'espace d'une nuit, a rapporté un média chinois.

Ce sont des habitants du village de Sankeshu, dans la province du Jiangsu (est), qui ont appelé la police le 24 janvier pour signaler la disparition mystérieuse du tronçon, selon l'agence China News Service.

Des villageois pensaient que des travaux de rénovation étaient en cours. Mais la police a vite découvert un scénario bien différent.

Un homme avait loué une pelleteuse pour découper la chaussée, avant de charger les morceaux de béton dans des camions, et enfin de les acheminer vers une usine de matériaux de construction qui les a achetés, a indiqué jeudi soir China News Service.

L'ambitieux voleur cherchait un moyen de gagner de l'argent. Pour lui, récupérer et vendre le béton était une bonne « opportunité commerciale » et la construction d'une nouvelle route à proximité avait de toute façon fortement réduit le passage sur le lieu du forfait.

« Plus personne ne roulait ici. Alors, pourquoi ne pas récupérer les morceaux de béton pour se faire un peu d'argent ? », a-t-il déclaré, selon China News Service.

Le voleur a récupéré au total 500 tonnes de béton. L'usine les lui a achetées pour 5000 yuans (640 euros).

Cette histoire cocasse a généré vendredi sur les réseaux sociaux chinois des dizaines de milliers de commentaires.

« La pauvreté l'a vraiment rendu créatif », a écrit un internaute admiratif sur la plateforme de microblogue Weibo. Un autre se montrait plus féroce : « La sanction la plus appropriée serait de lui faire réparer la route ».




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer