Totalement captivés par leur partie de Pokémon Go, deux jeunes Canadiens ont franchi «par inadvertance» la frontière américano-canadienne, a affirmé la police aux frontières des États-Unis, qui a fait preuve d'indulgence.

Publié le 23 juill. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Les deux mineurs, dont l'âge n'a pas été précisé, ont été repérés et arrêtés après qu'ils ont «traversé illégalement» la frontière jeudi soir, a annoncé la police aux frontières américaine dans un communiqué vendredi.

Les agents de l'US Border Patrol sont «tombés sur deux individus marchant vers le sud en provenance du Canada tout en jouant à Pokémon Go sur leurs téléphones portables», précise le communiqué, ajoutant que les policiers «ont rapidement déterminé sur le terrain que les deux jeunes n'étaient pas conscients de leur environnement».

Ils ont été ramenés à un point de contrôle et restitués à leur mère.

«Les deux jeunes étaient si captivés par leurs jeux Pokémon Go qu'ils ont perdu tout sens d'où ils se trouvaient. Ils ont traversé la frontière internationale par inadvertance», a souligné Michael Rappold, porte-parole de la police aux frontières cité dans le communiqué.

Le jeu de réalité augmentée, lancé le 6 juillet notamment aux États-Unis, est rapidement devenu la sensation de l'année, bien que très critiqué car il requiert l'accès à l'historique Google et aux courriels de ses utilisateurs.

Les accidents, parfois cocasses, se sont également multipliés à travers le monde.