La mairesse de Paris a été bernée par un photomontage humoristique montrant le premier ministre Justin Trudeau embrassant le chef néodémocrate Thomas Mulcair dans la foulée des attentats d'Orlando.

Publié le 14 juin 2016
Philippe Teisceira-Lessard LA PRESSE

Anne Hidalgo a relayé un tweet du maire du 4e arrondissement de sa ville qui semble prendre au sérieux l'image créée par un site parodique.

«Quand le PM du Canada embrasse le chef d'opposition pour symboliser notre liberté sexuelle universelle après Orlando», a écrit Christophe Girard avant d'être retweeté par Mme Hidalgo.

Le quotidien Libération s'est amusé de voir l'élue «tomber dans le panneau». 

La RTBF, le diffuseur public belge, a aussi relayé l'image à ses quelque 200 000 abonnés sur Twitter.