Source ID:; App Source:

Des serveuses invitées à travailler avec des armes chargées

Non satisfait de permettre à ses clients de manger avec leur arme à feu, un... (Photo Thinkstock)

Agrandir

Photo Thinkstock

Associated Press
RIFLE

Non satisfait de permettre à ses clients de manger avec leur arme à feu, un restaurant d'une ville de l'ouest du Colorado accorde à ses serveuses le droit de s'acquitter de leurs tâches avec un pistolet chargé.

Le Colorado ne figure pas parmi les États où le port d'armes chargées en public est permis par la loi, mais au Shooters Grill, la chose est encouragée, a rapporté un média local, le Post Independent.

Sur la porte du restaurant ayant pignon sur rue dans la ville de Rifle, à environ 300 kilomètres à l'ouest de Denver, une affiche précise que les armes chargées sont permises, mais qu'elles doivent rester dans un étui, «sauf si besoin est (de dégainer)».

La propriétaire de l'établissement, Lauren Boebert, a souligné qu'elle souhaitait simplement que les citoyens puissent jouir de leur droit constitutionnel de porter des armes à feu.

Les clients qui souhaitent «se prévaloir de ce droit» sont encouragés à le faire, a-t-elle indiqué, disant avoir choisi le nom de son restaurant (Le gril du tireur) en fonction de cette politique.

La question du port d'armes chargées en public a fait les manchettes dans les dernières semaines après que des militants pro-armes se furent rassemblés avec leurs fusils chargés dans des magasins Target du Texas, de l'Alabama et de la Caroline du Nord.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer