La sécurité sociale italienne (INPS) a demandé à un retraité de restituer un centime d'euro (1,4 cent) de trop perçu au titre de ses retraites en cinq ans, a rapporté lundi le quotidien Corriere della Sera.

Publié le 21 oct. 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

Selon le décompte de l'INPS, Emilio Casali, 84 ans, résident à Riccione, sur la côte adriatique italienne, a perçu entre le 1er janvier 1996 et le 31 décembre 2000, un centime de trop que la sécurité lui demande, par lettre recommandée, de restituer.

La lettre de l'INPS précise tout à fait sérieusement que M. Casali «a la possibilité de rembourser la somme en plusieurs versements».

L'Italie est souvent critiquée pour une bureaucratie excessive. Envoyer une lettre en recommandé coûte au minimum trois euros (4,22 $).